Cinéma Festival de Cannes 2018 : la sélection officielle et l'affiche dévoilées !
2018-04-13 16:45:17 TV5MONDE Europe

La très attendue Sélection Officielle de la 71e édition du Festival de Cannes a été révélée ce jeudi 12 avril dans la superbe salle de cinéma UGC Normandie sur les Champs-Élysée. L'affiche officielle du Festival y a également été dévoilée.

 


 

L'affiche du Festival de Cannes : une institution

Tous les ans, c'est le même rituel. Les dirigeants du festival de Cannes présentent à la presse et au public cinéphile l'affiche qui symbolisera la quinzaine cannoise. Splendide, révélatrice, souvent innovante, l'affiche très attendue a parfois déclenché les polémiques. On pense notamment à l'affiche 2017, qui s'attira les foudres du public : on y voit l'actrice italienne Claudia Cardinale virevoltant sur les toits de Rome, dotée d'une silhouette élancée.. et qui se révéla être photoshopée, pur paraître plus mince. Cette année, c'est le réalisateur franco-suisse Jean-Luc Godard qui est mis à l'honneur, avec une photographie audacieuse tirée de son film Pierrot le fou (1965) et réalisée par l'immense photographe George Pierre, où l'on voit l'acteur français Jean-Paul Belmondo et l'actrice franco-danoise Anna Karina s'échanger un baiser... L'affiche a été réalisée par la graphiste Flore Maquin.

 


 

La séléction officielle

Le Festival de Cannes ouvrira ses portes le 8 mai, jusqu'au 19 mai. L'acteur français Édouard Baer reprendra pour la 3e fois le rôle de Maître des cérémonies d'ouverture et de clotûre. En attendant que le tapis rouge soit déroulé, les films sélectionnés dans les différentes catégories de la Sélection Officielle, ont été annoncés le jeudi 12 avril par Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes.

 

En compétion (18 films)

Ces longs-métrages sont en compétition pour le plus haut prix du festival : la Palme d'or. La Présidente du Jury, succédant à Pedro Almodovar pour l'édition 2017, est l'actrice américaine Cate Blanchett. Une fois de plus, la production francophone est bien représentée, avec en lice 3 réalisateur.rice.s français.e.s et le réalisateur franco-suisse, déjà icône absolue de ce festival : Jean-Luc Godard.

  • Todos lo saben (film d'ouverture), d'Asghar Farhadi (Espagne)
  • En guerre, de Stéphane Brizé (France)
  • Dogman, de Matteo Garrone (Italie)
  • Le livre d'image, de Jean-Luc Godard (Suisse)
  • Netemo Sametemo (Asako I & II), de Ryusuke Hamaguchi (Japon)
  • Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré (France)
  • Les Filles du soleil, d'Eva Husson (France)
  • Ash is purest white, de Jia Zhangke (Chine)
  • Shoplifters, de Hirokazu Kore-Eda (Japon)
  • Capharnaüm, de Nadine Labaki (Liban)
  • Burning, de Lee Chang-dong (Corée du Sud)
  • BlacKkKlansman, de Spike Lee (États-Unis)
  • Under the Silver Lake, de David Robert Mitchell (États-Unis)
  • Three faces, de Jafar Panahi (Iran)
  • Zimma wojna (Cold War), de Pawel Pawlikowski (Pologne)
  • Lazzaro Felice (Heureux comme Lazzaro), de Alice Rohrwacher (Italie)
  • Leto (l'été), de Kirill Serebrennikov (Russie)
  • Yomeddine (en compétition pour la caméra d'or - premier film), d'Abu Bakr Shawky (Égypte)

 

Hors compétition (2 films)

Dans cette catégorie sont présentés des films à grand public et à gros budgets.

  • Solo: A Star Wars Story, de Ron Howard (États-Unis)
  • Le Grand Bain, de Gilles Lellouche (France)

 

Un certain regard (15 films)

Cette sélection mets en avant des films de cinéastes débutants, mais aussi des films expérimentaux, en marge, réalisés par des cinéastes reconnus. Le Président du Jury de cette sélection est le réalisateur portoricain Benicio del Toro. Certains films (donc un en Compétition) sont en lice pour le prix la Caméra d'or, qui récompense les premiers films des réalisateurs et dont la Présidente du Jury est la réalisatrice suisse Ursula Meier. On y trouve trois films de réalisateu.rice.s français.e. et un réalisateur belge.

  • Räns (Border), d'Ali Abbassi (Iran)
  • Long day's Journey Into Night, de Bi Gan (Chine)
  • Les chatouilles (en compétion pour la Caméra d'or), d'Andréa Bescond et Eric Metayer (France)
  • Sofia (en compétion pour la Caméra d'or), de Meyem Benm'Barek (Maroc)
  • Manto, de Nandita Das (Inde)
  • À genoux les gars, d'Antoine Desrosières (France)
  • Girl (en compétition pour la Caméra d'or), de Lukas Dhont (Belgique)
  • Gueule d'ange (en compétion pour la Caméra d'or), de Vanessa Filho (France)
  • Euphoria, de Valeria Golino (Italie)
  • My Favourite Fabric (en compétition pour la Caméra d'or), de Gaya Jiji (Syrie)
  • Rafiki, de Wanuri Kahiu (Kenya)
  • Die Stropers (Les Moisonneurs) (en compétition pour la Caméra d'or), d'Etienne Kallos (Afrique du Sud)
  • In My Room, d'Ulrich Köhler (Allemagne)
  • El Angel, de Luis Ortega (Argentine)
  • The Gentle Indifference of The World, d'Adilkhan Yerzhanov (Kazakhstan)

 

Le reste de la sélection (séances de minuit, séances spéciales) peut être trouvé sur le site du festival.

 

Cinquante ans après mai 68, Jean-Luc Godard à l'honneur

Entre l'affiche officielle réalisée après son film Pierrot le fou et son film en lice pour la Palme d'or (Le livre d'image), Jean-Luc Godard est décidemment au centre de toutes les attentions pour cette 71e édition du festival. On ne peut s'empêcher de se remémorer que, 50 ans auparavant, Godard et d'autres réalisateurs comme François Truffaut et Claude Berri, avaient été les instigateurs de pertubations des projections à Cannes. Sensibles aux évènements de mai 68, se mêlant à la révolte étudiante qui avait enflammé la France cette année-là, les réalisateurs avaient demandé l'interruption des festivités. Aucun prix ne fut remis à cette 21e édition du festival.

 

TV5MONDE soutient deux productions présentées à Cannes cette année

La chaîne culturelle francophone mondiale a soutenu cette année la production du film tunisien « WELDI - MON CHER ENFANT » réalisé par Mohamed Ben Attia présenté dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs.
Une coproduction Nomadis image, les Films du Fleuve, Tanit Film et Arte. Distribution : BAC Film, Mad Solutions, Imagine, Ciné 7ème art.

À l’occasion du cinquantenaire de Mai 68, « LA TRAVERSÉE » est un documentaire événement, réalisé par Romain Goupil et pré-acheté par TV5MONDE, qui sera projeté lors du Festival de Cannes en séance spéciale, dans la sélection officielle.
Un « road movie » sur les identités françaises, questionnées par un empêcheur de penser en rond : Daniel Cohn-Bendit. Ce dernier décide de partir à la découverte de la « France réelle ». De l’écouter, de l’ausculter, durant ce moment crucial qu’est, en France, une campagne présidentielle.
Production : Siècle Productions.

 

En mai, TV5MONDE se mettra aux couleurs du Festival de Cannes avec une programmation sensible et glamour, composée d'interviews exclusives en direct de la Croisette, de films primés et nominés aux éditions passées, de portraits de grands noms du cinéma et d'un voyage merveilleux à travers l'histoire du 7e art français...

{{ airing.blocktitle }}

 

{{airing.now.datetime }} {{airing.now.duration}} min

 

{{airing.next.datetime }} {{airing.next.duration}} min

A ne pas manquer ce mois-ci!